Société de généalogie Saint-Hubert

Votre solution en généalogie sur la Rive-Sud de Montréal

Bannière de la Société de généalogie Saint-Hubert
Rechercher

Le Code de déontologie de la société

Picture of André Morel
André Morel
  1. Le généalogiste respecte les normes et règlements établis par les bibliothèques et autres lieux de recherche.
  1. Le généalogiste manipule avec soins les livres, registres, microfilms, cartes ou tout autre document qu’il doit consulter. Par conséquent, il ne doit jamais endommager, modifier ou annoter le matériel qu’il utilise.
  1. Le généalogiste doit effectuer ses différents travaux (recherche, publications, etc.) avec intégrité, tout en respectant le droit à la vie privée.
  1. Le généalogiste doit respecter la propriété intellectuelle des documents qu’il aura à consulter. Par conséquent, le généalogiste doit obtenir la permission avant de s’approprier une partie ou l’ensemble du travail effectué par une autre personne. De plus, il doit citer toutes les sources qu’il a utilisées pour ses travaux.
  1. Le généalogiste doit travailler en harmonie et entretenir de bonnes relations avec tous les autres généalogistes. Ceci, afin de répandre les connaissances généalogiques et éviter toute duplication de travail.
  1. Le généalogiste doit diffuser tous les documents qu’il a terminés afin de faire avancer la science généalogique.
  1. Le généalogiste a le devoir de se présenter aux réunions de la Société quand il le peut, afin de contribuer à l’avancement de celle-ci, et de participer aux projets entrepris par le conseil d’administration et les divers comités.
  1. Le généalogiste s’engage à respecter le présent code de déontologie et reconnaît qu’un manquement au présent code constitue un acte contraire aux intérêts de la Société de généalogie Saint-Hubert. En cas de manquement grave au code, le généalogiste pourra être expulsé de la Société par le conseil d’administration, sans remboursement de sa carte de membre.

Lisez aussi