Depuis plus d’un an, à l’instar de toutes les Québécoises et de tous les Québécois, la SGSH a connu une période difficile. À deux reprises, nous avons dû interrompre nos activités et fermer le local en mars et en septembre 2020. Avec de faibles moyens et grâce au travail généreux de nos bénévoles, nous avons été en mesure de maintenir certains services.

Des conférences virtuelles ont été présentées à la joie des participantes et des participants. Le local virtuel a remplacé le local physique. En effet, nous avons mis en place cette variante afin de fournir un certain accès aux bases de données et le prêt de livres et de répertoires. On sait bien que ce service a permis à des membres de poursuivre leurs recherches. Nous remercions tous les bénévoles pour leur grande implication.

 Depuis quelques semaines, le Québec a entrepris le déconfinement. Graduellement, l’impact de la vaccination massive fait en sorte que les activités reprennent secteur d’activités par secteur d’activités.

Depuis le jeudi 3 juin 2021, le local est de nouveau accessible aux membres les lundi soir, mardi après-midi et jeudi après-midi, en respectant les directives de la Santé publique. Si la tendance se maintient, on peut peut-être rêver à l’automne à un souper ou à un brunch de retrouvailles pour tous nos membres. Quel plaisir ce sera!

La pandémie nous a forcés à innover : l’acquisition d’un logiciel de vidéoconférence nous a permis de maintenir des activités. Cet outil et d’autres nous permettront d’améliorer nos services et de nous prémunir contre les effets d’une future pandémie, si tel est le cas.

Comme nous avons pu le constater lors de la dernière assemblée générale, notre situation financière qui était saine s’est détériorée à cause de la pandémie. La perte de membres, de subventions et l’absence d’activités de financement ont causé des pertes importantes de revenus à la société, comme à beaucoup d’autres organismes à but non lucratif.

Afin d’aider les organismes, la Ville de Longueuil a instauré un « Programme de soutien aux organismes en lien avec la pandémie de COVID-19 ». Ce programme vise à soutenir les organismes communautaires et culturels dans la relance de leurs activités et à leur permettre d’adapter leur offre de services et de faire une relance des activités. Dans le cadre de ce programme, nous avons présenté une demande de subvention visant l’acquisition d’équipements et de logiciels qui nous permettrait d’augmenter les services à nos membres, et ce même en cas de fermeture du local. La réponse à notre demande sera connue lors de la prochaine réunion du Conseil de ville le 6 juillet prochain.

La relance des activités et les nouveaux champs de développement demanderont des efforts additionnels de la part des bénévoles. Dans cette optique, vos suggestions et votre participation seront essentielles à l’atteinte et au succès de l’avancement de la société.

Une bonne nouvelle vient tout juste de nous être communiquée : madame Agathe Tremblay, membre de notre société, a réussi avec succès les examens requis par le Bureau québécois d’attestation de compétence en généalogie. Nous avons donc l’honneur de compter dans nos membres une « généalogiste de filiation agréée ». Toutes nos félicitations à Agathe pour ce titre amplement mérité.

Jean-Luc Laliberté

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.