Il y a un an, dans la foulée des mesures de protection décrétées par le Gouvernement du Québec, le Conseil d’administration de la Société de généalogie Saint-Hubert a décidé de fermer le local pour une période indéterminée, d’annuler les conférences prévues et de reporter l’assemblée générale à une date ultérieure. 

Un an plus tard, le local est toujours fermé sur ordre de la Ville de Longueuil, mais nous avons mis en place un certain nombre de mesures afin de compenser cette situation.  Avec l’acquisition de la plateforme Zoom, la société s’est dotée d’un outil performant de communication qui lui permet de poursuivre certaines activités. 

Ainsi, le 13 janvier dernier, nous avons vécu notre première conférence virtuelle à laquelle 23 membres ont assisté. On en retrouvera dans l’infolettre un court résumé préparé par Jocelyne Cauchon, notre rédactrice en chef (voir l'article Qu’est-il arrivé aux seigneurs autochtones de Kahnawake et d’Odanak durant le Régime britannique (1760-1860)? ). Devant le succès de cette première, nous sommes heureux d’annoncer qu’une deuxième conférence virtuelle aura lieu le 24 mars prochain. 

Depuis le 2 février 2021, le local virtuel de la SGSH est ouvert tous les mardis de 13 h à 15 h. Chaque semaine, de cinq (5) à huit (8) personnes ont été en mesure de faire des recherches, de bénéficier de l’aide de leurs pairs et ainsi d’accéder virtuellement à Ancestry, à Généalogie Québec, au PRDH, à BMS2000 et à d’autres outils spécialisés. Merci aux bénévoles qui consacrent beaucoup de temps à faire fonctionner virtuellement le local! 

Il est toujours possible de réserver des volumes pour consultation. À ce sujet, vous trouverez dans cette infolettre la liste exhaustive des nouvelles acquisitions. La procédure d’emprunt pour les membres en règle de la SGSH a été décrite dans le communiqué numéro 64 du 10 novembre dernier (https://www.sgsh.org/index.php/186-service-de-pret-de-livres-ou-de-revues). 

Malgré la pandémie, il est aussi possible de poursuivre nos recherches généalogiques en ligne. En plus de notre local virtuel, des accès gratuits sont mis à la disposition des usagères et des usagers des bibliothèques qui y sont inscrits. Certains de ces accès se sont ajoutés en raison de la pandémie, mais ils ne seront plus disponibles après cette période.

La Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG), par son président M. Daniel Rose, nous a annoncé une bonne nouvelle en février dernier. Après des années de représentations, « le Directeur de l’état civil a confirmé son intention de rendre disponibles les actes de décès à la suite de l’évènement, sans imposer de délais » (http://federationgenealogie.qc.ca/federation/nouvelles). 

Malgré la pandémie, il demeure toujours possible de poursuivre nos recherches. Avec l’arrivée des vaccins et le début de la vaccination à grande échelle, on peut espérer qu’il sera possible bientôt de reprendre nos activités sociales également. 

Jean-Luc Laliberté