Depuis mars dernier, nous avons dû apprendre à vivre avec un virus inconnu qui nous a amenés à apprendre un nouveau vocabulaire, à revoir plusieurs de nos comportements sociaux et à mettre en veilleuse des projets afin de protéger notre population. Nous traversons présentement des épreuves qui vont marquer notre époque. Il faut souhaiter que le pire soit derrière nous.

Les mesures de confinement ont obligé le Québec à fermer plusieurs secteurs, entre autres celui de la culture dont nous faisons partie. Nous avons dû renoncer à toutes nos rencontres : souper des bénévoles, assemblée générale, conférences et rencontres au local. Même si pour plusieurs membres l’utilisation d’internet a permis la poursuite de recherches, toutes et tous ont réalisé que les recherches en « présentiel » (pour employer un terme à la mode) favorisent les interactions et enrichissent non seulement la recherche, mais apportent aussi un volet relationnel dont nous réalisons maintenant toute l’importance après en avoir été privés pendant tout ce temps.

Depuis quelques semaines, le Québec a entrepris le déconfinement. Graduellement, les activités reprennent secteur d’activités par secteur d’activités.

Cette semaine, la Ville de Longueuil nous a confirmé que nous pouvons rouvrir notre local, car nous disposons d’une entrée privée et que les mesures de gestion que nous avons proposées respectent les recommandations de la Santé publique. Le conseil d’administration a également décidé d’ouvrir le local durant toute la période estivale. Les conditions particulières et l’horaire vous ont été communiqués par courriel.

Le conseil d’administration a décidé de reporter à l’automne la tenue de l’assemblée générale. Dans l’attente, tous les postes du conseil sont renouvelés jusqu’à cette date qui sera fixée dès que possible.

Il est à souhaiter que nous puissions reprendre graduellement l’ensemble de nos activités, même si des adaptations seront nécessaires dans l’attente d’un vaccin.

Pandémie oblige, l’Infolettre de juin ne contient que les rubriques « Familles nombreuses », « Clergénéalogie », « Lignées directes » et un article sur les annuaires Lovell.

Nous vous souhaitons une bonne reprise de vos recherches et un bel été.

 

Jean-Luc Laliberté

Juin 2020