C’est avec plaisir que mon cousin, Claude Labrie, et moi-même, Francine Labrecque, allons vous parler d’une publication dont nous sommes bien fiers : celle de la vie de nos grands-parents Alfred Labrecque et Obéline Leblond.

Au départ, ce n’était pas notre idée d’écrire un livre sur la famille Labrecque, mais deux événements ont changé le cours des choses. D’abord, j’ai retrouvé avec grand plaisir Claude, mon cousin, mon complice de jeunesse, puis nous avons eu l’occasion de vivre de grandes retrouvailles à l’intérieur de la grande famille des Labrecque. Après ces événements, Claude a émis l’idée de nous réunir. Malheureusement, il était assez complexe de gérer un tel événement dans une famille où on ne se côtoie que rarement.

Pour pallier cette situation, pourquoi ne pas faire plutôt un recueil de souvenirs sur la vie de nos grands-parents Labrecque? Cette réflexion est devenue le point de départ de notre grande aventure!

Il n’était pas question de produire un arbre généalogique d’une famille aussi nombreuse, comptant quinze (15) enfants, et assortie d’une abondante descendance. Nous préférions écrire un livre original qui serait parsemé d’anecdotes et de photographies. Cet ouvrage deviendrait un legs à nos enfants et à nos petits-enfants.

Démarche

Nous avons commencé par nous demander ce que nos enfants aimeraient voir et découvrir dans un livre sur la grande famille d’une sœur et d’un frère : Janine, mère de Claude, et Arthur, père de Francine. Notre choix s’est alors arrêté sur des informations touchant le village de Buckland, sur la manière dont vivaient nos grands-parents au début des années 1910, sur des photographies, des anecdotes et des recettes d’antan. Tout nous a semblé intéressant.

Nous avons dû élaborer une planification rigoureuse du projet en fonction des disponibilités de l’autrice et de l’auteur et déterminer une date de lancement de manière à nous assurer que le projet aurait un début et une fin. 

Dix-huit mois plus tard, le livre voyait le jour!

Des rencontres avec chacune des familles des enfants d’Alfred et d’Obéline ont été planifiées, enregistrées, et, à la suite de chacune, nous en sommes ressortis enrichis et motivés à poursuivre ce projet. 

Comme dans toute entreprise, rien n’est simple. Dès le départ, ce projet issu des plus jeunes petits-enfants d’Alfred et d’Obéline a semé à la fois doutes et inquiétudes au sein de la grande famille. Vont-ils aller au bout de leur projet? Voilà la grande question qui revenait lors des conversations en raison de l’ampleur de la tâche à accomplir.

Dans ces moments où l’on retourne dans le passé, il devient inévitable que des souvenirs à la fois négatifs et positifs refassent surface. À l’occasion, nous avons donc eu une discussion franche avec des membres de la famille. Cela a été nécessaire. Cette approche a permis de corriger les perceptions des gens sur des événements du passé en lien avec la famille. C’est pourquoi, pour nous, cette réalisation représente un grand accomplissement pour la famille et nous sommes heureux que ce soit relié directement à la rédaction de notre livre.

Le chemin de l’écriture d’un livre, somme toute très accessible, n’a pas toujours été facile. Des familles ont remis en question le plan de travail, tenté de l’infléchir dans une direction qui a maintes fois remis l’autrice et l’auteur en questionnements. Soucieux de respecter l’orientation initiale du livre, il a fallu expliquer et réexpliquer l’objectif aux membres de la grande famille et aussi prendre en compte les propos recueillis.

Certaines familles, qui au départ se sont montrées réticentes, ont toutefois bien collaboré. Elles ont fourni des documents d’archives pertinents, tandis que d’autres ont démontré moins d’intérêts.

Publication

L’étape de l’impression des exemplaires du livre suivie de leur mise en vente nous a démontré la curiosité suscitée par ce projet : la quasi-totalité des livres a trouvé preneuse et preneur. Nous sommes bien heureux de ce dénouement. Les membres de la SGSH pourront en prendre connaissance, car la société compte s’en procurer un exemplaire.

L’histoire des grands-parents Labrecque, la naissance de leurs quinze enfants, des anecdotes de la vie de cette époque, des faits marquants de la descendance, tous ces thèmes relatés dans le livre nous rendent fiers d’appartenir à cette grande famille. Ce qui y est raconté, personne n’y avait songé, mais pourtant cela s’est bel et bien passé au sein des nôtres.

Voilà pourquoi nous sommes très fiers de vous présenter ce livre et cette époque.

 

Claude Labrie et Francine Labrecque